Bienvenue sur Cheminées Magazine, L'Officiel de la cheminée et des économies d'énergie

Publicité

Astuces Indispensables

Améliorer le tirage dans les conduits…

Beaucoup d’entre nous pensent que c’est notre faute si le feu s’allume difficilement ou lorsque la fumée refoule dans la pièce… Alors que dans la plupart des cas nous n’y sommes pour rien ! Il s’agit simplement d’un problème de tirage dans le conduit. Pour y remédier, des professionnels proposent des solutions efficaces…

La fonction du conduit est d’assurer l’évacuation des fumées et de fournir l’oxygène nécessaire à la combustion. En effet, le tirage de celui-ci résulte d’une dépression qui permet aux fumées de s’élever au lieu de refouler dans la pièce. Cependant, conduits étroits, hottes aspirantes, systèmes de ventilation ou encore des poêles de plus en plus efficaces peuvent rendre le tirage plus ou moins déficient… Et le conduit doit toujours jouer le même rôle dans un environnement moderne comme il l’a joué pendant des siècles : sur la base du tirage naturel ! Il reste le paramètre central, mais de nombreux facteurs influencent le tirage naturel. Il va de soi qu’il doit être conçu pour correspondre aux besoins de l’appareil de chauffage en place. Or, des foyers ouverts convertis en inserts, un nouveau poêle plus efficace relié à un conduit existant, ou encore des turbulences autour de la cheminée, dues à la proximité d’arbres ou de hautes constructions peuvent transformer un tirage performant en système inefficace…

Il existe pourtant une solution simple à mettre en œuvre : installer un aspirateur de fumée en haut du conduit. Le tirage mécanique crée une dépression optimale et constante permettant au conduit de fonctionner convenablement

quelles que soient les conditions. Les fumées sortent ainsi toujours par le haut sans refouler dans le salon. Le risque de retour de fumées et de gaz toxiques est ainsi entièrement éliminé. Les aspirateurs de fumées permettent en outre une diminution de la formation de suies et une combustion optimale.

Grâce à l’aspirateur de fumée, les murs et meubles sont nettement moins salis et une ventilation est créée dans la pièce s’il est allumé lorsque le foyer n’est pas en service. Lorsque l’on retire les cendres du poêle ou de la cheminée, on peut éviter que la poussière et les particules ne se répandent dans la pièce, si là encore l’aspirateur de fumée est allumé, ce qui contribue à un climat intérieur plus sain.

La marque danoise Exhausto propose différents systèmes consistant d’un aspirateur, un variateur et des accessoires, qui sont adaptables pour foyers à combustibles solides ou à gaz (cheminées, inserts ou poêles), chaudières ou même fours industriels. Le choix peut se porter sur deux conceptions : sortie verticale ou horizontale. En outre, du variateur manuel le plus simple (bouton on/off), au semi-automatique (9 vitesses pré programmables, fonction boost) en passant par le WIFI (plus besoin de câble entre l’aspirateur et le contrôleur) différentes options sont envisageables pour piloter l’extracteur. Le moteur est exempt de toute vibration ce qui rend l’appareil très silencieux. Au cours d’étés très chauds, on peut même utiliser l’aspirateur comme système de ventilation supplémentaire afin de rafraîchir l’atmosphère !

Le n°1 français des conduits et des sorties de toit, Poujoulat, a aussi développé sa gamme d’extracteurs de fumées. Il en existe de deux sortes : les aspirateurs qui utilisent l’énergie du vent pour réguler la dépression du conduit de fumée et ceux qui évacuent les produits de combustion par extraction mécanique. Ils permettent d’optimiser le tirage du conduit et la combustion de n’importe quel appareil de chauffage. Les extracteurs de fumées se montent facilement sur des cheminées maçonnées ou métalliques et supportent des températures jusqu’à 250°C en continu. L’entretien et l’accès à la cheminée lors du ramonage est facilité par un système d’ouverture qui dégage ainsi l’orifice du conduit de fumée sans aucun démontage.

Votre cheminée fume : des solutions existent

Conduits étroits, froids, courbes, trop courts, bas, exposés aux vents contraires ou aux conditions atmosphériques difficiles… Autant de petits défauts qui peuvent contribuer à faire fumer votre cheminée. Mais ce n’est pas une fatalité ! Pour résoudre le problème, on peut installer par exemple un aspirateur de forçage électrique à vitesse variable… C’est ce que propose Gemi qui conçoit depuis 1983 des produits qui ont fait leur preuve, simples d’utilisation, sûrs, efficaces et économiques…

Cet aspirateur s’applique au sommet du conduit de cheminée. Il comprend un variateur de vitesse qui peut être simplement branché sur le circuit électrique de 220Volts et s’il est désactivé, il ne gêne en aucun cas la sortie « normale » de la fumée. Il résiste aux hautes températures, notamment en cas d’incendie du conduit. Silencieux, il est fonctionnel, car doté d’un adaptateur réglable pour tous types de formes et de configurations : carrées, rondes, ou rectangulaires…

De plus, il ne rompt en aucun cas avec l’esthétique de la cheminée. Il améliore la propreté du conduit. Enfin, économique, il est très peu gourmand en énergie.


Une révolution écologique...

 

Finis les briques, les rubans adhésifs, les structures métalliques, les panneaux de plâtre et les laines minérales pour l’installation des poêles et cheminées. Il existe aujourd’hui, une solution tout-en-un inédite proposée par Dixneuf, le spécialiste du chauffage au bois…

En effet, le nouveau système « Structura » remplace désormais avantageusement les anciens matériaux isolants et offre des atouts pour les distributeurs-poseurs, leurs clients et l’environnement…

Concrètement, un seul matériau permet de réaliser et d’isoler la structure même de la cheminée à foyer ouvert et fermé et d’isoler les poêles du sol et des murs. Le concept permet également de « révolutionner » la fabrication des hottes, des coffres, des cheminées à foyers ouverts et fermés, leur isolation et celle des poêles.

Le produit présente des qualités multiples : facilité d’assemblage et simplicité de mise en œuvre pour une pose plus rapide et des gains de productivité. Composé exclusivement de silicate de calcium (chaux et silice) - une matière non fibreuse, non toxique, totalement inoffensive pour la santé de l’homme (selon la directive européenne 97/69/EC) et l’environnement - il présente une formidable stabilité mécanique avec une résistance élevée aux fortes températures, à l’humidité et à la condensation. Par ailleurs, il n’y a aucune prolifération bactérienne possible, pas de nocivité pour la santé et pas d’irritation pour le poseur ni de pollution de l’air intérieur. Ecologique, certifié, ce produit tout-en-un diminue directement les transports des matériaux et donc les émissions de CO2

Préconisé par le DTU (Document Technique Unifié) et agréé par le CSTB (N°CAPE-AT 05-036), le système est fabriqué par le groupe Promat (Belgique) certifié ISO 14001 (norme environnementale) et bénéficie également du label « Eco Audit ». Le groupe jouit aussi de la certification OHSAS 18001, sur le système de management de la santé au travail.

En ce sens et pour garantir les bénéfices de cette innovation, Dixneuf propose aujourd’hui une formation en 4 modules pour devenir distributeur-poseur agréé « Structura ».

Créée en 1920, l’entreprise familiale fabriquait à l’origine des articles de ferronnerie, avant de se tourner dès le début des années 70 vers les accessoires de cheminée : chenets, pare-feu, serviteurs… dessinés par Joseph Dixneuf. Depuis cette date, elle s’est spécialisée sur ce secteur avec une politique de diversification : des serviteurs au conduit de fumée isolé, des protections pour poêles aux grilles de diffusion d’air chaud, l’enseigne a su anticiper les tendances et s’inscrire pleinement en faveur du développement durable à travers des solutions en phase avec les courants esthétiques, les évolutions techniques, l’environnement, et la réglementation..